S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Un nouveau gel de printemps

Quelles solutions développer ?

Après une année 2016 marquée par les aléas climatiques, nos vignobles viennent de nouveau d'être touchés à plusieurs reprises par les gelées.
 
Malgré la mobilisation des vignerons pour protéger leurs cultures, il est à craindre des dégâts significatifs.
 
Nous tenons à exprimer toute notre solidarité avec les vignerons touchés.

Cet épisode renforce notre conviction de disposer d'outils de gestion des risques efficaces, nous y travaillons depuis quelques mois au sein d'une commission spécifique.

Voici les revendications que nous portons :

Le contrat socle d'assurance apparaît peu adapté à nos entreprises. Il faut :

  • supprimer le rendement olympique et le remplacer par un rendement déterminé par le vigneron, dans la limite du cahier des charges de l'appellation.
  • baisser la franchise de 30 à 15%
  • baisser le seuil de déclenchement de 30 à 15%
D'autres moyens sont à mettre en place en complément :
  • réfléchir à la mise en oeuvre d'une assurance "chiffre d'affaire" calquée sur celle des grandes cultures.
  • encourager les ODG à mettre en oeuvre le VCI
Des pistes complémentaires sont à creuser :
  • mettre en place une réserve de précaution en deça du VCI
  • étudier la défiscalisation des stocks
  • lisser les indemnités assurantielles d'un point de vue fiscal et social
Ces propositions sont dans le livre blanc que nous avons remis aux candidats à la présidentielle, au moment du salon de l'agriculture, que nous remettrons prochainement aux candidats aux législatives, et que nous rappelons ce jour dans un courrier adressé au Ministre de l'Agriculture, à lire ici.

Elise le 28.04.17 à 14:56 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.