S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Oenotourisme : une première avancée actée !

La loi de Finances pour 2018 permet enfin de lever un des freins au développement de l’œnotourisme. 

Depuis plusieurs années maintenant, les Vignerons Indépendants proposent de relever les seuils fiscaux de rattachement des activités accessoires au résultat agricole à 50 % du chiffre d’affaires et à 100 000 euros (au lieu de 30% et 50 000 euros actuellement).

C’est désormais chose faite !
 
L’œnotourisme est un secteur dans lequel les vignerons indépendants se montrent très dynamiques.

En effet, selon l’enquête menée par l’Observatoire National des Vignerons Indépendants, 85,2% des adhérents au mouvement accueillent des touristes sur leur exploitation et plus d’un sur trois envisage de développer cette activité.

Et parmi les vignerons qui n’ont pas d’activité de diversification rémunérée aujourd’hui, presque 30 % songent à mettre en place des activités œnotouristiques payantes.
 
Une marge de progression existe donc bel et bien surtout si on y ajoute les chiffres suivants : 4,86 millions de touristes reçus chaque année sur les domaines du réseau des Vignerons Indépendants dont 1,56 millions d’étrangers et au total.

Elise le 11.01.18 à 10:25 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.