S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Mildiou et oïdium : Des solutions de biocontrôle

Club Partenaires

Né de la volonté des élus vignerons indépendants, le Club Partenaires repose sur l’idée d’un travail collaboratif entre notre organisation et le partenaire pour toujours mieux proposer aux vignerons-adhérents des innovations adaptées.

Fruit de cette collaboration, nous sommes heureux de vous annoncer la mise en marché d’une nouvelle solution de Syngenta.
 
Pour contrôler l’oïdium et le mildiou, deux solutions de biocontrôle sont mises sur le marché pour stimuler les défenses naturelles de la vigne* en s’intégrant parfaitement dans un programme classique et en permettant de réduire les IFT**.
 
Un mode d’action unique et naturel

Bastid et Blason sont composés de 12,5 g/l de COS-OGA, une molécule brevetée d’origine naturelle.
Son mode d’action est unique et original. Lors de l’application de Bastid ou de Blason, le COS, fragment de sucres issu de carapaces de crustacés, mime les débris de la membrane du champignon pathogène. Ces derniers sont reconnus par la plante qui croit percevoir une attaque. Elle déclenche alors ses propres mécanismes de défense.
En parallèle, l’OGA, fragment de sucre issu de pectine de fruit, entre en action en mimant les débris de la paroi des cellules de la plante. Ces débris sont également reconnus comme un signal d’attaque.
L’association inédite et brevetée du COS-OGA permet de stimuler plus fortement les défenses de la plante, au niveau des feuilles et des grappes, les mécanismes de défense sont amplifiés et prêts à contrer la prochaine attaque de mildiou ou d’oïdium.
 
Vidéo : Comment ça fonctionne ?
 
Bastid et Blason s’intègrent de façon simple dans les programmes de protection des viticulteurs en association en pré ou en post-floraison avec des fongicides conventionnels à doses réduites.
Le nombre maximum d’application est fixé à huit par an.
Seul impératif : positionner ces spécialités de façon préventive car l’activation des défenses doit être déclenchée avant l’apparition des maladies.
 
Un tournant dans la protection de la vigne

L’arrivée de Bastid et Blason marque un tournant dans la protection contre le mildiou et l’oïdium.
Ces deux solutions de biocontrôle stimulent les défenses naturelles des plantes et présentent donc un nouveau mode d’action par rapport  aux fongicides utilisés habituellement. C’est un mode de protection qui  permet de contribuer à une meilleure gestion des résistances.
Autre avantage de Bastid et Blason : ils offrent la possibilité aux viticulteurs de réduire de 20 à 50 % les  doses de produits phytosanitaires auxquels ils sont associés au sein de leur programme de protection. L’opportunité est donc de réduire les IFT**,  indices de fréquence de traitement.
Il est aussi à noter que ces solutions sont exemptées de LMR ce qui contribuera à une meilleure gestion des résidus.
Ces solutions d’origine naturelle n’exigent aucune condition de stockage particulière. Autant d’atouts qui répondent aux nouvelles attentes en matière de protection de la vigne. 
 
*Bastid et Blason sont également homologués en légumes sous serre (tomate, concombre et poivron à la dose de 4 L/ha et fraise à la dose de 2 L/ha)

**Selon les certifications

Elise le 20.02.17 à 12:44 dans Partenaires - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.