S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Extensions .vin et .wine

Priorité aux titulaires de marques pour s’enregistrer avant le 16 janvier

Pour protéger sa marque avec une extension en « .vin » ou « .wine », il faut s’enregistrer avant le 16 janvier 2016.
 
En 2014, la CEVI avait saisi la Commission européenne des menaces que faisait planer l’ouverture à tous des extensions de noms de domaine «.vin » et «.wine », sans prendre en compte la singularité des appellations d'origine protégées.

L’enjeu était important puisqu’il s’agissait de protéger aussi bien les producteurs que les consommateurs.

Un accord sur la question des indications géographiques a finalement été trouvé en juin entre l’ICANN, qui est l’organisation qui gère la gouvernance mondiale d’Internet, la société Donuts et la communauté mondiale du vin.
 
Vient maintenant de s’ouvrir la phase, et ce jusqu’au 16 janvier 2016, qui permet aux détenteurs de marque, et uniquement à eux, de réserver des noms de domaine avec les extensions «.vin » et «.wine ».

Pour cela, il faut s’inscrire et acquitter les droits avant le 16 janvier auprès de TMCH (Trademark Clearing House). À partir du 27 janvier 2016, la réservation des noms de domaine en «.vin » et « .wine » sera ouverte à tous les opérateurs, avec la règle du premier arrivé, premier servi. Les démarches peuvent être réalisées via des sociétés, prestataires dans la gestion des noms de domaine.
 
C’est à chacun (notamment à chaque ODG) d’apprécier la pertinence de réserver un ou plusieurs noms de domaines pour sa marque, pour l’utiliser ou même le bloquer pour éviter qu’il soit exploité par d’autres opérateurs.

Elise le 22.12.15 à 08:40 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.