S'identifier - Contact




 
EnregistrerEnregistrerEnregistrer

Dégâts liés aux sangliers

Le ministère de l’Écologie nous répond

Le 1er juillet dernier, les VIF avaient adressé un courrier au ministre de l’Agriculture, sur la question des dégâts de sangliers dans le vignoble.

Ce dernier l’avait transmis au ministère de l’Écologie, en charge du sujet, qui nous a répondu dans un courrier en date du 25 novembre 2014.

Le ministère de l’Écologie fait état du plan national de maîtrise du sanglier (PNMS) qui vise à réduire la prolifération de l’espèce, « à l’origine d’accidents, de tensions et de dommages de plus en plus mal acceptés par les populations qui en sont victimes ».

Un rappel est également fait sur les actions de régulation possibles à titre exceptionnel :
- la chasse en battue pour le sanglier dès le 1er juin ;
- les opérations de destruction administrative supervisées par les lieutenants de louveterie, pouvant inclure des battues ou du piégeage sélectif.

En outre, le ministère indique que ce sont les chasseurs qui sont en charge de la régulation du grand gibier et des indemnisations des dégâts provoqués par les animaux (via la cotisation).

La remise en cause de ce principe, par la demande du rétablissement du « droit d’affût », n’est pas souhaitée par les services du ministère.

Enfin, courant 2015, un 1er bilan du PNMS devrait être établi pour l’ensemble des départements où des difficultés sont rencontrées.

Elise le 18.12.14 à 08:52 dans Actualités de la filière - Version imprimable
-


Enregistrer
Enregistrer

Recherche


Archive : tous les articles

Archives par mois

Liens utiles

















EnregistrerEnregistrerEnregistrer


L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.